La plateforme BNIX joue un rôle crucial pour le trafic Internet belge

Le BNIX (Belgian National Internet eXchange) fêtera ses 25 ans ce mois-ci. Le BNIX a été créé en 1995 par Belnet, le réseau belge de la recherche et de l'enseignement supérieur. Le BNIX avait démarré à l'époque – alors que l'Internet émergeait lentement – avec six participants et un seul Point of Presence (nœud). 25 ans plus tard, 58 participants sont connectés à la plateforme et le BNIX dispose de trois Points of Presence (Interxion à Zaventem, LCL à Diegem et CenturyLink à Evere).

Un trafic de données plus rapide et plus efficace

En 2020, le BNIX prend en charge d'importants flux de données avec un trafic moyen de 208 Gbit/s cette année, calculé jusqu'à la fin du mois d'août. Le volume total pour cette période s'élevait à 463 pétaoctets. Le pic de trafic le plus élevé à ce jour a été de 456 Gbit/s. Il a été obtenu pendant la semaine du 18 mai 2020, lorsque le trafic sur la plateforme a augmenté de façon spectaculaire en raison du 'homeworking' massif pendant le confinement. À titre de comparaison : cela représente une augmentation d'un facteur de 22 800 fois plus par rapport à 1995, lorsque la largeur de bande maximale de la plateforme BNIX était de 20 Mbit/s.

Le BNIX est peut-être inconnu du grand public, mais il joue un rôle crucial dans l'Internet belge. Le BNIX améliore la vitesse et la qualité du trafic Internet entre les réseaux belges des principaux fournisseurs d'accès à Internet d'une part (tels que Telenet, Proximus, Orange, VOO et Belnet) et les fournisseurs de contenu d'autre part (tels que Facebook, Netflix, Amazon Web Services et Akamai). Concrètement, cela signifie que le BNIX permet aux utilisateurs finaux d'échanger plus rapidement et plus efficacement un trafic Internet avec des clients d'autres fournisseurs. De nombreuses sociétés d'hébergement et de grandes entreprises sont également connectées à la plateforme BNIX.

Nouvelle plateforme

« Depuis sa création en 1995, le BNIX est devenu un acteur majeur de l'Internet belge, qui se distingue par ses performances et sa stabilité. Tant en ce qui concerne le nombre de participants qu'en ce qui concerne le trafic, la plateforme s'est développée d'année en année », explique Dirk Haex, Technical Director de Belnet. « Nous continuons à investir dans le BNIX et nous nous préparons, entre autres, à son développement dans le cadre d'un nouveau modèle commercial pour le BNIX. Notre plateforme actuelle est opérationnelle depuis 2016 et dispose encore d'une capacité plus que suffisante, mais nous restons proactifs et nous anticipons, compte tenu des flux de données qui continueront d'augmenter dans les années à venir. »

Pierre Bruyère, directeur de Belnet au moment de la création du BNIX et aujourd'hui président de la Commission de gestion de Belnet et du Comité de direction de la Politique scientifique fédérale (Belspo), revient avec enthousiasme sur les 25 ans du BNIX. « En hébergeant le BNIX chez Belnet, cette infrastructure a déjà profité à toute la communauté Internet en Belgique pendant un quart de siècle. Nous voulions absolument éviter de nous retrouver dans une situation où nous ne nous adresserions qu'aux grandes entreprises. Nous voulions également nous attacher de plus petits ISP parce qu'ils pouvaient et peuvent être proches de leur communauté d'utilisateurs grâce au BNIX. »

Henri-Jean Pollet, fondateur de l'ISP Perceval, est un participant de la première heure. « Lorsque j'ai fondé Perceval en 1989, nous étions l'un des premiers fournisseurs de services Internet pour les entreprises. Il y avait déjà quelques ISP, mais l'interconnexion était limitée, voire inexistante. Un e-mail en Belgique devait passer par les États-Unis. Belnet a été le premier à voir qu'il pouvait en aller autrement et a créé le BNIX, qui s'est distingué pendant tout ce temps par des lignes courtes et personnelles, une interconnectivité optimale et une compétence technique. Belnet et le BNIX ont tous deux joué un rôle crucial dans le développement de l'Internet en Belgique. »

Quelques temps forts des 25 ans du noeud Internet belge 

  • Le BNIX, qui, à ses débuts, se nommait encore « X-router », est passé de 6 participants en 1995 à 58 en 2020. Les premiers participants étaient Innet, Interpac, IBM Global Network, Telecom Finland, Perceval et Belnet.
  • Au fil des ans, la plateforme s'est avérée extrêmement fiable et stable, grâce à des investissements et innovations continus.
  • En 2001, le BNIX est devenu co-fondateur de l'European Internet Exchange Association (Euro-IX).
  • La crise du coronavirus a hissé le trafic du BNIX à des sommets sans précédent, avec des pics pouvant atteindre près de 500 Gbit/s.

Copyright © 2020 BNIX - General Terms and Conditions - Privacy Policy - Cookie policy