Le point d'interconnexion internet belge BNIX baisse ses tarifs

Bruxelles, le 9 juin 2011 - Le point d'interconnexion internet belge BNIX (Belgian National Internet eXchange) baisse ses tarifs pour ses nouveaux clients comme pour ses clients existants. Les tarifs ont diminué à partir du 1er juin pour les nouveaux participants et diminueront à partir du 1er janvier 2012 pour les particpants existants.

Le point d'interconnexion internet BNIX est la plate-forme sur laquelle les fournisseurs de services internet (comme Belgacom et Telenet), les fournisseurs de contenu, les hébergeurs et les grandes entreprises - comme la VRT et Dexia - échangent du trafic internet en Belgique. Les organisations affiliées peuvent télécharger et uploader plus rapidement et de façon locale des e-mails, des images vidéo et d'autres formes de trafic internet réciproque via ce point d'interconnexion.

La baisse des tarifs facilite l'entrée au sein du réseau BNIX. Les entreprises et les organisations avec une capacité de connexion plus basse - par exemple 100 Mbit/s - ont ainsi la possibilité de profiter des atouts offerts par BNIX (trafic IP plus rapide, haute capacité de transfert). Par ailleurs, la réduction des tarifs pousse les participants existants à augmenter la capacité de leur connexion.

« Nos tarifs étaient déjà au niveau de la moyenne des autres points d'interconnexion internet européens. Mais nous voulons encourager plus que jamais l'utilisation de BNIX », explique Pierre Bruyère, directeur de Belnet. « Notre objectif est d'avoir 80 participants affiliés dans les deux ans. »

BNIX compte actuellement 45 clients. En juillet 2010, le réseau BNIX a reçu une mise à jour fixe (4 fois plus de capacité et une vitesse 5 fois plus élevée qu'auparavant) et est ainsi paré pour l'avenir.